Ou comment justifier la polygamie.

Le principal argument des polygames de fait ou dans l’âme est le suivant : il y a au Sénégal entre 60 et 70% de femmes et donc beaucoup moins d’hommes. Donc c’est normal que la polygamie existe sinon il y aurait des femmes célibataires…

Et lorsqu’on essaie de leur dire qu’il y a autant d’hommes que de femmes sur Terre, ils ne sont pas d’accord et ne veulent pas nous croire. C’est peut-être vrai en Europe mais Dieu a fait en sorte qu’au Sénégal, on puisse avoir quatre femmes. Car on ne peut avoir que quatre femmes et il faut les entretenir. Alors pour essayer de les convaincre, on compte les hommes et les femmes que l’on croise dans la rue, mais il ne faut pas compter pour une raison obscure et non justifiée les petits talibés. Et puis les femmes s’entendent très bien avec leur coépouse, sont inséparables au bout d’une semaine. Il y a même des européennes qui acceptent d’avoir des coépouses…

Ces hommes ont-ils lu Une si longue lettre de Mariama Bâ, une écrivaine locale des années 80 qui écrit sur les malheurs que peut vivre une femme qui a subitement une coépouse ? Et ont-ils écouté leurs femmes ? Certaines vivent la polygamie très mal. Certes une partie des femmes éduquées dans l’idée de la polygamie ne voient rien à redire à cela, le subissent sans trop de problèmes mais certaines femmes ne s’y font pas.