Depuis Dakar, Tamara et Pandora décrivent les activités avec les assos sénégalaises... English version : voir sur notre site

14 -21 janvier 2006 Dakar, Sénégal

www.courantsdefemmes.org

Bonjour de Dakar,

Ce dimanche marque la fin de notre première semaine au Sénégal ; semaine dédiée à reprendre contact avec nos partenaires dakarroises, et à la découverte d’une ville et des coutumes qui nous étaient jusqu’alors inconnues. Nous avons retrouvé les associations avec lesquelles Courants de Femmes avait déjà collaboré lors du premier projet qui a débuté en 2003, ainsi que rencontré une nouvelle association qui lutte contre l’analphabétisme adulte, l’ANAFA. Ces rencontres initiales nous ont servi à re-évaluer les besoins de nos associations partenaires, à remettre à jour leurs descriptifs sur notre site, et à mieux comprendre leurs structures ainsi que leur rapport avec les communautés qu’elles desservent. Au programme de la semaine prochaine : formations blog (journal en ligne) avec les représentantes du CLVF (Comité de Lutte contre la violence aux femmes et aux enfants), le RECEC (Réseau de Caisses d’Epargne des Femmes de Dakar), l’AFARD (Association des Femmes africaines pour la Recherche et le Développement) et l’ANHMS (Association Nationale des Handicapés Moteurs du Sénégal).

La présidente de l’ANHMS, Mme Ndeye Dague Gueye Dieye nous a invitées en début de semaine à assister à la cérémonie d’ouverture d’une clinique dentaire dans le centre Taliboudabou pour enfants handicapés. Le discours du ministre de la santé et de la prévention médicale, M. Abdou Fall, a expliqué les origines du centre tout en soulignant l’appui continu du gouvernement aux handicapés moteurs.

Ministre de la Santé au centre Taliboudabou

Mooladé, le dernier film d’Ousmane Sembène, le père du cinéma Sénégalais, a, après deux ans de contestations légales, pu passer dans les salles du pays. La pratique de l’excision est interdite au Sénégal et il déplait aux autorités d’être rappelés qu’elle persiste malgré tout. Le film, qui raconte l’histoire de quatre fillettes d’un village traditionnel Sénégalais refusant l’excision lors du rite de l’initiation est passé pour la première fois ce vendredi à Dakar. Le metteur en scène lui-même était présent pour répondre aux questions des spectateurs. ENSAE Solidaire, un des partenaires de CDF nous a contacté pour relayer son action à Dakar. La semaine prochaine, nous aiderons les parents d’une petite Sénégalaise de 22 mois atteinte de graves malformations cardiaques à remplir un dossier en Français pour coordonner le transfert de l’enfant à l’hôpital Necker de Paris où on l’opérera d’urgence.

Fillettes sur la corniche de Dakar