Réseau des Caisses d'Epargne et de Crédit des Femmes de Dakar

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 16 janvier 2007

Découvrez la MEC du mois (janvier 2007): la MEC de Rufisque Chérif!


Membre fondatrice, présidente et gérante de la caisse

Présidente : Ngathye KA
Gérante : Arame NDOYE
Derrière Hopital Y. Mbargane
Tél.: (+221) 836 29 01
mecrufisquecherif@yahoo.fr


Naissance
Dès 1983, pour faire face aux diverses difficultés financières de leur vie quotidienne, un groupe de cinq femmes décidèrent de se réunir, tous les dimanches. De semaine en semaine, le groupe augmenta. Elles se donnèrent un nom « Noppe sa Dieukeur ». Lors de la réunion dominicale, chaque femme cotisait 100 cfa. Chaque semaine était tirée au sort un « couple » de femmes (2 noms de femmes associées). Ce « couple » élus recevait alors du tissu que les deux femmes devaient se partager.
Une fois le nombre de 74 personnes atteint, la cotisation mensuelle passa de 100 à 250 cfa par personne. L’actuelle présidente de la caisse faisait office de présidente et de trésorière. Cinq autres personnes la secondaient et servaient de relais pour transmettre les informations au reste du groupe. Les sommes récoltées étaient reversées par tirage au sort aux membres du groupe. Parfois celles-ci étaient utilisées à des fins caritatives au niveau des mosquées ou données aux membres les plus nécessiteux du groupe.

Les débuts
En 1994, lors d’une journée d’étude sur le « développement social de chérif » le groupement fut approché par l’ONG ENDA Graf. Un partenariat se noua. Très vite, le nombre d’adhérent(e)s à la caisse augmenta et les premiers crédits (via ENDA graf) furent accordés par tranche de 50.000 cfa/personne. Néanmoins ce premier financement qui toucha 50 femmes permis par la suite à 5 d’entre elles de recevoir la somme de 100.000 cfa.

En 1996, la caisse reçu le statut officiel de GEC puis par après de MEC. Elle compte 5 guichets répartis dans Rufisque et environs : Diokoul, Arafat, Keur Ndiaye Lô, Niaga, Darrou Rakman. Le guichet de Bambilor a du fermer sous le poids de la concurrence. Le guichet de Bargny est devenu une caisse à part entière du réseau.

En 2006, la caisse fonctionne avec une gérante, un assistant et 5 guichetières. Il y a plus de 2000 membres inscrits. La caisse est hébergée dans les locaux de la Maison des associations de Chérif (construite par la coopération nantaise). Bientôt, la caisse déménagera dans de nouveaux locaux, dont elle est propriétaire, grâce au partenariat noué avec l’AFDS (Agence de fonds pour le développement social/Programme de la banque mondiale/Etat Sénégal).

Difficultés
- Manque de formation en comptabilité ;
- Manque de personnel qualifié ;
- Manque de fonds pour ouvrir des lignes de crédit.

Partenaires
La caisse de Rufisque Chérif a bénéficié de nombreux partenaires : ENDA, la coopération nantaise, l’AFDS (qui a financé la construction des nouveaux locaux de la caisse ainsi que du matériel de bureau) et tous les partenaires du RECEC FD (PLCP, FPE, Fonds Suisse etc.). Ce soutien les a aidé à préserver une bonne santé financière de la caisse.

Réalisations
La caisse a pu financer certains de ses membres via la ligne du PLCP ; ce qui permis à ces derniers de réaliser leurs projets professionnels. Mr. Ba, un membre, éleveur de Sangalkam, raconte que ce prêt lui a permis d’acheter des bœufs à très bas prix et de les revendre avec une marge bénéficiaire plusieurs mois après. Ayant acheté ces boeufs pendant l’hivernage, l’herbe étant en abondance, leur alimentation ne fût pas onéreuse. Il réalisa ainsi une très bonne opération financière et améliora son cadre de vie.

Perspectives
- « Devenir une très grande caisse avec beaucoup de membres» dit en souriant la gérante ;
- Emménager dans nos nouveaux locaux ;
- Engager une caissière et une comptable.

Chiffres
En 2006, la caisse de Rufisque Chérif possède :
- Sociétariat : 2 000 membres
- Encours épargne : 30 210 820 de CFA
- Volume de crédits : 34 470 000 de CFA
- Encours de crédits : 14 710 770 de CFA

Photos

La gérante de la caisse: Mme Arame Ndoye


Les futurs bureaux de la caisse

lundi 8 janvier 2007

Découvrez le GEC du mois (décembre): le GEC de Grand Dakar!


L'équipe de la caisse de Grand Dakar


Présidente : Thialal SENE
Gérante : Mariétou DIAGNE
Rue principale du marché
Tél.: (+221) 825 28 23
gecgranddakar@yahoo.fr


Naissance

Le GIE de femmes de Grand Dakar a débuté de façon informelle fin des années 1980. Le GIE avait pour objectif de lutter contre l’usure, liée aux demandes de crédits, régnant en maître sur le marché local. A cette fin, les femmes de Grand Dakar se sont organisées et ont proposé un système de prêt alternatif, plus avantageux pour les emprunteur(-euse)s. Les premiers fonds de roulement de la caisse furent octroyés par des bailleurs de fonds n’étant autres que les parents proches des initiatrices. Le premier fonds de 1 million CFA permit d’accorder des petits crédits, sans intérêt, à une cinquantaine (50) de personnes. Le fonds fût entièrement remboursé par les emprunteurs. Confiants, les bailleurs de fonds « informels » leurs accordèrent de nouveaux financements…
En 1993, l’ong ENDA Graf, décida de soutenir cette heureuse initiative, de façon officielle, en accordant un encadrement (local, charges fixes, matériel de bureau etc..) et un financement de 2 millions de CFA à l’attention des lignes de crédits de le GIE.

Les débuts

Les premières années de la caisse ne furent pas toujours faciles. Elle dû surmonter des difficultés de manque de fonds, de gestion et de personnel. Fin des années 90, victime de sa mauvaise gestion, la caisse dû fermer pendant plusieurs mois. En 1998, elle ré- ouvrit ses portes, sous forme réduite de guichet cette fois, avec à sa tête une nouvelle guichetière. Grâce à un investissement et un dévouement de sa nouvelle équipe de direction, le guichet de Grand Dakar reprit vie. Bien vite, les montants d’épargne, les remboursements des prêts et surtout les adhésions des membres furent récupérés.

En 2002, la première guichetière assuma la fonction de gérante et le guichet pû engager une nouvelle guichetière. En 2003, en plus du guichet, le GIE obtint le statut de GEC (caisse). En 2005, l’équipe s’agrandit avec l’arrivée d’une caissière. La santé financière de la caisse était retrouvée.

Les adhérent(e)s sont pour la plus part des habitant(e)s de Grand Dakar. Ils exercent leurs activités commerciales sur le marché local. La caisse de Grand Dakar est d’ailleurs située au cœur même du dit marché. Les crédits octroyés vont de 5000 à 1 000 000 FCFA (individuel) et de 250 000 à 2 000 000 FCFA (pour les groupements).

Difficultés

- Manque de fonds ;
- Rigidité des conditions de financement des fonds;
- Manque de personnel (comptable) ;
- Manque de formation (informatique et comptabilité) ;
- Manque d’équipement (pas de matériel informatique);

Partenaires

ENDA a soutenu la caisse dans ses débuts. Depuis l’adhésion de la GEC au réseau RECEC FD, la caisse bénéficie de l’appui des partenaires du réseau (Dyna entreprise, PLCP, FPE, FCSS).

Perspectives

- « Nous voudrions premièrement informatiser la caisse » assure la gérante;
- Il faudrait aussi « engager une comptable pour assurer un travail de qualité »;
- « Nous allons sûrement devoir supprimer le guichet car il n’est pas rentable, même logé dans nos locaux. L’épargne de plus se fait directement au niveau de la caisse »;
- « Par soucis d’économie, nous voudrions acheter ou construire nos propres bureaux »;
- Il faudra également renforcer l’offre des crédits pour les adhérent(e)s.

Chiffres

En 2006, la caisse de Grand Dakar possède :
- Sociétariat : 1 461 membres
- Encours épargne : 37 117 615 de FCFA
- Volume de crédits : 92 575 000 de FCFA
- Encours de crédits : 46 271 570 de FCFA

Photos

La gérante de la caisse: Mariétou DIAGNE


La guichetière: Mme Ndeye DIA