Réseau des Caisses d'Epargne et de Crédit des Femmes de Dakar

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 6 mars 2009

Organisation d'une session de formation en informatique

Le RECEC/FD a participé au projet Micro-entrepreneurs et TIC organisé par Planet Finance en partenariat avec Microsoft
  • Formation de Formateurs du 15 au 17 juillet 2008 à Dakar
7 personnes ressources du RECEC/FD ont été formées à l’utilisation du pack Office (Word, Excell, Access, PowerPoint, Internet Explorer) avec un objectif de démultiplication à l’attention de micro-entrepreneurs.
  • Formation du personnel du 29 au 31 juillet 2008 à Dakar
13 membres du personnel (9 femmes et 4 hommes) du RECEC/FD ont renforcé leur capacité en informatique dans le but d’améliorer l’efficacité des caisses.
  • Formation des micro-entrepreneurs du 12 au 14 août à Dakar et du 19 au 21 septembre à Mbour
30 micro-entrepreneurs clients du RECEC/FD ont participé à la démultiplication de la formation. L’objectif de la formation est de leur permettre de créer ou mieux gérer leurs activités génératrices de revenu. En améliorant la capacité de gestion des micro-entrepreneurs, le projet cible l’amélioration de leurs conditions économiques.

Appui aux groupements de femmes transformatrices de produits locaux dans le cadre de l'action AFOU1

Le RECEC/FD a procédé à la remise du petit matériel de transformation et de commercialisation au GIE BOKK XOL financé par l’action AFOU1.

Le GIE Bokk Xol existe depuis 1988. Le groupement transforme des céréales et des fruits et légumes depuis 8 ans. Il commercialise du couscous, de la farine et des brisures de mil et de maïs : thiere, thiakry, araw, sakrah et de la farine améliorée pour les enfants. Il produit des jus et des concentrés de bissap, tamarin, gingembre, bouille, pain de singe et ditakh. Le groupement est composé de 10 femmes et est situé dans le quartier de Ouakam à Dakar.







Avec l’appui de Volens, dans le cadre de l’action AFOU1, le RECEC/FD a monté le projet EcoSol pour accompagner des groupements d’économie solidaire de femmes transformatrices de produits locaux. EcoSol s’inscrit dans la dynamique qui fait la force du réseau : l’entreprenariat féminin solidaire. Le projet propose un appui en transformation, commercialisation et gestion, adapté aux besoins du groupement.

Organisation d'un stage en gestion du crédit

La responsable du service gestion du crédit du RECEC/FD a suivi un stage pour renforcer ses capacités en gestion de crédit auprès de la mutuelle d’épargne et de crédit MECZY. Ce stage sud sud a été financé par l’action AFOU1.

La MECZY est une mutuelle d’épargne et de crédit de la zone de Yoff qui a connu un fort développement. C’est une des premières mutuelles du réseau PAMECAS dont elle est sortie.

La responsable du service gestion du crédit du RECEC/FD a renforcé ses capacités en techniques de montage des dossiers de crédit, en analyse du dossier et des garanties et en stratégies de recouvrement. Une restitution va être organisée, lors d’un atelier d’échange, avec la présence du gérant de la MECZY auprès des gérantes membres du RECEC/FD.



Avec l’appui de Volens, dans le cadre de l’action AFOU1, le RECEC/FD a monté le projet EcoSol. EcoSol propose un appui multidimensionnel - épargne, conseil et crédit - pour améliorer la rentabilité des groupements de femmes transformatrices de produits locaux. Ce stage sud sud s’inscrit en plein dans le projet EcoSol en renforçant les capacités du service crédit du réseau et des caisses, il sécurise l’épargne des groupements et leur facilite l’accès au crédit.

Organisation d'une formation sur le nouveau référentiel comptable

Le RECEC/FD a organisé une formation en comptabilité des caisses d’épargne et de crédit sur base du nouveau référentiel comptable.

Cette formation a pour objectifs de renforcer les compétences des comptables et gérants des caisses de base membres du RECEC/FD à mieux gérer l’épargne des membres et à mieux suivre le crédit qu’elles distribuent. La formation a été organisée pendant 3 jours du 22 au 24 décembre 2008. Elle a permis la formation de 16 personnes et a été financée par Volens dans le cadre de l’action AFOU1.